Reconnaître des performances exceptionnelles

 

Le travail bénévole est vital pour beaucoup de clubs sportifs. De nombreux membres s’engagent des années durant pour leur club. Plus tard, lors du départ de ces membres de mérite, il est opportun de reconnaître leur grand engagement.


Image
: zVg

Démissions
En règle générale, lors d’une démission, on remercie officiellement les personnes bénévoles et actives au sein d’un club suivantes :
• membres du comité
• entraîneurs
• membres des différentes commissions
• sportives et sportifs actifs (par ex. membres d’une équipe de football ou de gymnastique)

D’ordinaire, c’est la présidente ou le président du club qui prend congé de la personne démissionnaire, qui reconnaît ses performances et qui l’en remercie. Le cadre le plus approprié pour cela est souvent l’assemblée générale, à laquelle une majorité des membres sont présents. Un album souvenir ou un équipement de sport correspondant au club dédicacés peuvent être des cadeaux de remerciement adaptés. Ces cadeaux ne reflètent pas uniquement la gratitude pour le travail accompli, mais également l’attachement au club. De l’alcool ou des bons-cadeaux sont impersonnels et beaucoup moins appropriés.

Il est bon de remettre à la personne démissionnaire un certificat pour son engagement bénévole quel que soit le parcours futur qu’elle a choisi. Ce certificat parle des fonctions et des capacités de la personne, comme pour un certificat de travail. Un modèle est disponible sur sportclic.

Récompenses
Les membres qui ont travaillé plus que la moyenne au sein d’un club, par exemple qui ont été longtemps engagés ou ont réalisé un grand projet particulièrement important pour le club, méritent également des remerciements spéciaux sous forme d’hommage. Pour ce faire, de nombreux clubs sportifs prévoient dans leurs statuts une catégorie de membres propre : les membres d’honneur. L’attribution du statut de membre d’honneur est une question d’appréciation et honore des services importants rendus au club ou des performances sportives exceptionnelles. Il est toutefois nécessaire de rattacher le statut de membre d’honneur à certains critères facilement reconnaissables. Il est par exemple possible de définir un nombre d’années minimum en tant que membre au sein du club ou pour une fonction à un poste précis.

Le statut de membre d’honneur peut également être attribué à une personne extérieure au club qui s’est fortement investie en faveur du club ou du sport. Un règlement sur le statut de membre d’honneur peut être rédigé en cas de besoin.

Vous trouverez plus d’informations sur le thème de la reconnaissance sur sportclic.ch.

Architecture des processus
News

Manuel à l’intention des responsables médias dans le domaine du sport
Guide pratique pour le travail médiatique des fédérations, des clubs et des organisateurs

A la une

Le leadership dans un club de sport

lire plus >>

Offre de formation