« sportclic.ch recèle une mine d’informations »

 

L’outil Internet gratuit « sportclic.ch » simplifie le quotidien des dirigeants des fédérations, des clubs et des organisateurs de manifestations. Priska Meyer, présidente bénévole du FC Fislisbach qui compte 400 membres, a découvert sportclic.ch lors de la formation en management de club. Nous avons discuté avec elle et lui avons demandé comment cette plate-forme en ligne pourrait être optimisée.


Image: màd


Priska Meyer, vous êtes présidente du FC Fislisbach depuis le début de cette année. Est-ce difficile pour une femme d’être à la tête d’un club de football ?

On m’a souvent posé cette question et la réponse est très clairement non ! Je me suis sentie acceptée dans le club dès le début. Heureusement, les choses ont bien changé ces dernières années par rapport à la perception des femmes dans le football. Il y a 25 ans, quand je pratiquais moi-même le football, on me regardait de travers. Depuis, les gens se sont habitués à la présence des femmes sur le terrain et aux abords de celui-ci. Je n’éprouve donc pas plus de difficultés qu’un homme qui préside un club. Mais c’est vrai qu’il est plutôt rare de voir une femme à la tête d’un club de football. Elles ne seraient que quelques-unes en Suisse.

Etiez-vous déjà active dans le club auparavant ?

J’avais déjà exercé la fonction de responsable administrative au sein du comité directeur pendant huit ans. En tant que présidente, je peux maintenant m’appuyer sur cette expérience, ce qui a nettement facilité mon entrée en fonction. Un tel poste reste malgré tout un défi, notamment parce que je veux être ouverte et aussi innover.

Quels ont les défis dans votre club à l’heure actuelle ?

C’est toujours un défi de trouver des entraîneurs pour nos équipes, plus de 20, et de pourvoir les postes ouverts dans le comité directeur qui compte neuf membres, certains sont encore vacants. Avant moi, la fonction de président est restée vacante pendant plusieurs années.

Vous avez découvert sportclic.ch lors de la formation en management de club. Utilisez-vous cette plate-forme ?

J’ai fait un tour d’horizon de tout ce que la plate-forme a à proposer. J’ai directement pu appliquer les exemples de cahier des charges, car nous devions adapter les nôtres. Pour moi en tant que présidente, les documents relatifs à l’organisation de réunions de club et les présentations sont également intéressants. A part cela, je n’ai pas encore eu le temps d’aller dans les détails. Il faut dire que sportclic.ch recèle une mine d’informations qui facilitent la gestion de club. Je me réjouis de m’y référer à l’avenir pour différentes tâches.

Jusqu’ici, la plate-forme vous plaît ?

Oui, elle est très utile. C’est intéressant de pouvoir consulter certains documents de manière centralisée, de recourir à des documents de meilleures pratiques pour s’en inspirer. En fin de compte, les clubs n’ont généralement pas les moyens de réinventer la roue à chaque fois. De nombreuses choses touchent à l’organisation des clubs qui est largement indépendante de la spécialité sportive. En outre, je trouve la plate-forme sportclic.ch très conviviale, on s’y retrouve rapidement.

Y a-t-il quelque chose qui vous manque sur sportclic.ch ?

Je souhaiterais davantage d’informations sur des services ou personnes de référence pour les questions juridiques qui n’ont pas trait au sport, mais à l’organisation des clubs. Lorsque nous sommes par exemple confrontés à des incertitudes lors d’une procédure de vote. La documentation sur la gestion du personnel pourrait également être étoffée, notamment par rapport à la gestion des conflits internes. En tant qu’utilisatrice régulière, il me serait en outre utile d’être informée des nouveautés via un feed RSS. Je pourrais ainsi voir rapidement si des informations, que j’avais déjà cherchées en vain, ont été ajoutées. Un lien vers des offres similaires des fédérations sportives, par exemple avec le « Club Corner » de l’Association suisse de football, serait également le bienvenu. Il ne doit pas s’agir d’une concurrence, mais d’un enrichissement mutuel.

L’auto-évaluation rapide en douze questions vous a-t-elle aidée à identifier le besoin d’action au sein de votre club ?

J’ai survolé rapidement les questions quand j’ai consulté le site pour la première fois. Je me suis vite rendu compte que le FC Fislisbach avait encore du pain sur la planche. Je pense toutefois que c’est normal. Dans chaque club qui se fonde sur l’engagement bénévole, il y a toujours des chantiers en cours. En définitive les gens ont un travail et toute une série d’autres obligations qui les absorbent. Au vu des ressources limitées, l’auto-évaluation aide à fixer les bonnes priorités.

Quelle est la priorité du FC Fislisbach dans un futur proche ?

Le succès sportif est un point important. Pour que le succès soit au rendez-vous, l’environnement doit être à la hauteur. Il s’agit en priorité de pourvoir tous les postes. En outre, je voudrais réaliser un sondage auprès des membres. Cela nous permettrait de connaître les besoins des membres et d’obtenir un soutien plus large pour les priorités que nous fixons dans le club. Quoi qu’il en soit, le travail ne manque pas.

Avec de nombreux modèles et exemples des meilleures pratiques, sportclic.chfacilite la gestion au quotidien et le travail des membres du comité directeur en apportant un savoir-faire dans le domaine de l’économie d’entreprise et de l’administration. Le développement de sportclic.ch va continuer à s’inspirer des besoins des clubs et des fédérations qui doivent pouvoir participer activement à l’agencement de la plate-forme. Pour ce faire, Swiss Olympic a besoin de feed-back sur les documents existants et de suggestions d’ajout de modèles et outils supplémentaires. Un formulaire prévu à cet effet est disponible sur l’outil Internet.

 


Architecture des processus
News

Manuel à l’intention des responsables médias dans le domaine du sport
Guide pratique pour le travail médiatique des fédérations, des clubs et des organisateurs

A la une

Le leadership dans un club de sport

lire plus >>

Offre de formation